L’espace rural haut-marnais

Située dans la région Grand Est, à 2h30 de Paris et Lyon, à la confluence de la Bourgogne, de la Champagne, de la Franche-Comté et de la Lorraine, la Haute-Marne est un département rural (180 000 habitants) avec un environnement naturel exceptionnel.

chemin de forêt vaches dans leur pré

Avec 250 000 hectares de forêts, 1 800 km de rivières et 5 lacs principaux, la Haute-Marne offre une qualité de vie oxygénante qui inspire pour créer, innover, se développer. Terre de nature et de grands hommes, elle a notamment inspiré le général de Gaulle qui s’y est installé à Colombey-les-deux-Églises ou encore Voltaire qui séjourna plusieurs années au château de Cirey-sur-Blaise.

mémorial de colombey

En Haute-Marne, l’agriculture occupe 51% de l’espace départemental, soit une superficie agricole utilisée (SAU) de près de 320 000 hectares. 70% de cette SAU est consacrée aux surfaces cultivées, les 30% restant sont en prairies permanentes (surfaces toujours en herbe).

La forêt haut-marnaise est remarquable et omniprésente. Elle recouvre plus de 40% du territoire départemental. Au total, ce sont près de 250 000 hectares qui sont laissés à la disposition de la nature et du grand gibier. Son caractère exceptionnel est reconnu avec la naissance du 11e parc national de France fin 2019. Il sera dédié aux forêts feuillues de plaine sur les territoires du sud de la Haute-Marne et du nord de la Côte d’Or.

Truffes grises de bourgogne et vannerie

Pour les fins gourmets, la Haute-Marne est réputée pour sa truffe grise, dite truffe de Bourgogne ou de Champagne, qui pousse naturellement dans les régions de Langres, Chaumont, Joinville.

En matière de savoir-faire rural, la vannerie occupe une place historique en Haute-Marne, dans la région de Fayl-Billot, capitale de l’osiériculture et de la vannerie. Cette tradition de l’art de tresser reste ici bien vivante avec la présence d’artisans vanniers sur le territoire et de l’unique école en France dispensant des formations professionnelles en vannerie d’osier.