Le projet en Haute-Marne

signature adhesion sia 2019

Au vu d’une attente forte de l’ensemble des collectivités et organismes publics du département mais aussi des Haut-marnais, les élus du Conseil départemental ont exprimé le souhait d’amplifier l’approvisionnement des services de restauration collective par des produits alimentaires provenant de l’agriculture locale.

Cette volonté de promouvoir les circuits courts et l’agriculture de proximité répond en effet à de nombreux enjeux identifiés sur notre territoire dans les domaines :

  • de l’éducation et des relations sociales (éducation alimentaire, création de liens, accessibilité sociale, partenariat avec des structures d’insertion, don alimentaire, valorisation du patrimoine…),
  • de la santé et l’environnement (développement de la consommation de produits locaux et de qualité, promotion de modes de consommations responsables, valorisation d’un nouveau mode de production agro-écologique dont la production biologique, préservation de l’eau et des paysages, préservation des espaces agricoles, lutte contre le gaspillage…),
  • de l’économie (structuration et consolidation des filières du territoire, rapprochement de l’offre et la demande, maintien de la valeur ajoutée sur le territoire, contribution à l’installation et au maintien d’agriculteurs…),
  • du tourisme et de l’attractivité du territoire.

L’engagement du Conseil départemental pour le développement d’une alimentation par la voie des circuits courts fait écho :

  • à son implication dans le pilotage du projet de construction d’un nouvel abattoir,
  • à la politique départementale en faveur de la ruralité et de son développement (soutien aux filières locales de production agricole sous signe de qualité, soutien économique à la diversification des métiers de l’agriculture),
  • aux actions du Service éducation en matière de sensibilisation à la lutte contre le gaspillage, de diagnostic et conseil sur les pratiques des services de restauration des collèges,
  • aux prestations fournies par le Laboratoire départemental d’analyses en matière de sécurité sanitaire et d’hygiène alimentaire.

Dans ce sens, le Conseil départemental a décidé d’adhérer à l’association nationale Agrilocal. C’est cette association qui met en œuvre la présente plateforme internet de mise en relation entre des producteurs locaux et des acheteurs publics de la restauration collective. Elle a été développée depuis 2013 par des conseils départementaux comme ceux de la Drôme et du Puy de Dôme. 34 départements adhèrent actuellement à l’association Agrilocal.

L’adhésion de la Haute-Marne a été co-signé le 26 février 2019 au stand «  Haute-Marne » du salon international de l’agriculture de Paris par Nicolas LACROIX, Président du Conseil départemental de la Haute-Marne, et Jean-Yves GOUTTEBEL, Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme et co-président d’Agrilocal.

L’atout majeur de cet outil informatique est la formalisation de la passation des marchés, en ce sens, qu’il résout les nombreuses difficultés juridiques et réglementaires auxquelles peuvent être confrontés acheteurs publics et vendeurs locaux dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics.